Qui sont les Adventistes

Comme toute église chrétienne, l’église adventiste du septième jour est une communauté de foi enracinée dans les croyances contenues dans les Saintes Ecritures. Les Adventistes décrivent leurs croyances par les points suivants: 1. Le plus grand désir de Dieu...

En savoir plus



LA SPIRITUALITÉ

 Mon Dieu aime sans retenue…

Nombreux sont ceux qui ont essayé de déterminer
ce qui constitue la priorité de l’être humain.

Pour certains il s’agit de se faire connaître,
pour d’autres c’est d’être aimé.
Pour beaucoup il s’agit de laisser une trace significative dans le monde afin de perpétuer l’impact de leur vie.

 

LA VITALITÉ

 Ma vie est un don qui mérite d’être apprécié…

Alors que le Créateur insuffla le souffle de vie dans les narines de nos premiers parents,
l’acte de donner la vie à l’être humain était le point culminant d’un travail plus vaste.

LE SERVICE

 Mon monde est un lieu où les gens
trouvent un espoir…

La démonstration ultime de l’amour est de servir.
Dans cette optique de service,
lorsque nous mettons de côté nos propres envies,
nous vivons notre engagement
pour le bien-être des autres,
parfois même au prix de notre propre confort.

Régénéré par sa Parole : Mercredi 17 Décembre 2014, Luc 2

LUC 2

17 DÉC 2014

 
 
00:00
 
00:00
 
 

1 En ce temps-là parut un édit de César Auguste, ordonnant un recensement de toute la terre.

2 Ce premier recensement eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie.

3 Tous allaient se faire inscrire, chacun dans sa ville.

4 Joseph aussi monta de la Galilée, de la ville de Nazareth, pour se rendre en Judée, dans la ville de David, appelée Bethléhem, parce qu’il était de la maison et de la famille de David,

5 afin de se faire inscrire avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte.

6 Pendant qu’ils étaient là, le temps où Marie devait accoucher arriva,

7 et elle enfanta son fils premier-né. Elle l’emmaillota, et le coucha dans une crèche, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans l’hôtellerie.

8 Il y avait, dans cette même contrée, des bergers qui passaient dans les champs les veilles de la nuit pour garder leurs troupeaux.

9 Et voici, un ange du Seigneur leur apparut, et la gloire du Seigneur resplendit autour d’eux. Ils furent saisis d’une grande frayeur.

10 Mais l’ange leur dit: Ne craignez point; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie:

11 c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur.

12 Et voici à quel signe vous le reconnaîtrez: vous trouverez un enfant emmailloté et couché dans une crèche.

13 Et soudain il se joignit à l’ange une multitude de l’armée céleste, louant Dieu et disant:

14 Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, Et paix sur la terre parmi les hommes qu’il agrée!

15 Lorsque les anges les eurent quittés pour retourner au ciel, les bergers se dirent les uns aux autres: Allons jusqu’à Bethléhem, et voyons ce qui est arrivé, ce que le Seigneur nous a fait connaître.

16 Ils y allèrent en hâte, et ils trouvèrent Marie et Joseph, et le petit enfant couché dans la crèche.

17 Après l’avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été dit au sujet de ce petit enfant.

18 Tous ceux qui les entendirent furent dans l’étonnement de ce que leur disaient les bergers.

19 Marie gardait toutes ces choses, et les repassait dans son coeur.

20 Et les bergers s’en retournèrent, glorifiant et louant Dieu pour tout ce qu’ils avaient entendu et vu, et qui était conforme à ce qui leur avait été annoncé.

21 Le huitième jour, auquel l’enfant devait être circoncis, étant arrivé, on lui donna le nom de Jésus, nom qu’avait indiqué l’ange avant qu’il fût conçu dans le sein de sa mère.

22 Et, quand les jours de leur purification furent accomplis, selon la loi de Moïse, Joseph et Marie le portèrent à Jérusalem, pour le présenter au Seigneur, -

23 suivant ce qui est écrit dans la loi du Seigneur: Tout mâle premier-né sera consacré au Seigneur, -

24 et pour offrir en sacrifice deux tourterelles ou deux jeunes pigeons, comme cela est prescrit dans la loi du Seigneur.

25 Et voici, il y avait à Jérusalem un homme appelé Siméon. Cet homme était juste et pieux, il attendait la consolation d’Israël, et l’Esprit-Saint était sur lui.

26 Il avait été divinement averti par le Saint-Esprit qu’il ne mourrait point avant d’avoir vu le Christ du Seigneur.

27 Il vint au temple, poussé par l’Esprit. Et, comme les parents apportaient le petit enfant Jésus pour accomplir à son égard ce qu’ordonnait la loi,

28 il le reçut dans ses bras, bénit Dieu, et dit:

29 Maintenant, Seigneur, tu laisses ton serviteur S’en aller en paix, selon ta parole.

30 Car mes yeux ont vu ton salut,

31 Salut que tu as préparé devant tous les peuples,

32 Lumière pour éclairer les nations, Et gloire d’Israël, ton peuple.

33 Son père et sa mère étaient dans l’admiration des choses qu’on disait de lui.

34 Siméon les bénit, et dit à Marie, sa mère: Voici, cet enfant est destiné à amener la chute et le relèvement de plusieurs en Israël, et à devenir un signe qui provoquera la contradiction,

35 et à toi-même une épée te transpercera l’âme, afin que les pensées de beaucoup de coeurs soient dévoilées.

36 Il y avait aussi une prophétesse, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d’Aser. Elle était fort avancée en âge, et elle avait vécu sept ans avec son mari depuis sa virginité.

37 Restée veuve, et âgée de quatre vingt-quatre ans, elle ne quittait pas le temple, et elle servait Dieu nuit et jour dans le jeûne et dans la prière.

38 Etant survenue, elle aussi, à cette même heure, elle louait Dieu, et elle parlait de Jésus à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem.

39 Lorsqu’ils eurent accompli tout ce qu’ordonnait la loi du Seigneur, Joseph et Marie retournèrent en Galilée, à Nazareth, leur ville.

40 Or, l’enfant croissait et se fortifiait. Il était rempli de sagesse, et la grâce de Dieu était sur lui.

41 Les parents de Jésus allaient chaque année à Jérusalem, à la fête de Pâque.

42 Lorsqu’il fut âgé de douze ans, ils y montèrent, selon la coutume de la fête.

43 Puis, quand les jours furent écoulés, et qu’ils s’en retournèrent, l’enfant Jésus resta à Jérusalem. Son père et sa mère ne s’en aperçurent pas.

44 Croyant qu’il était avec leurs compagnons de voyage, ils firent une journée de chemin, et le cherchèrent parmi leurs parents et leurs connaissances.

45 Mais, ne l’ayant pas trouvé, ils retournèrent à Jérusalem pour le chercher.

46 Au bout de trois jours, ils le trouvèrent dans le temple, assis au milieu des docteurs, les écoutant et les interrogeant.

47 Tous ceux qui l’entendaient étaient frappés de son intelligence et de ses réponses.

48 Quand ses parents le virent, ils furent saisis d’étonnement, et sa mère lui dit: Mon enfant, pourquoi as-tu agi de la sorte avec nous? Voici, ton père et moi, nous te cherchions avec angoisse.

49 Il leur dit: Pourquoi me cherchiez-vous? Ne saviez-vous pas qu’il faut que je m’occupe des affaires de mon Père?

50 Mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait.

51 Puis il descendit avec eux pour aller à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait toutes ces choses dans son coeur.

52 Et Jésus croissait en sagesse, en stature, et en grâce, devant Dieu et devant les hommes.

COMMENTAIRE

Des années avant le premier vol de navette spatiale, j’ai visité son installation de lancement au Centre spatial Kennedy. Là, un calendrier de planification pour la mission de la navette spatiale couvrait le mur entier d’une grande salle de commande. Sous chaque date inscrite, depuis le haut de la chronologie du calendrier, il y avait des tâches qui devaient être accomplies à ce moment-là. Un ruban rouge s’accrochant du sommet montrait où nous étions dans le compte à rebours au premier lancement de la navette.

Imaginez un calendrier de planification céleste accroché devant le trône de Dieu, inscrivant tous les événements environnant la naissance de Jésus. Une inscription pouvant être lue, « César Auguste déclarait que “tout le monde devrait être enregistré.” (Luc 2:1) » Dieu a prévu chaque détail du recensement de César pour que Joseph et Marie arrivent dans leur maison ancestrale, Bethléem, juste à temps pour la naissance de Jésus : « pendant qu’ils étaient là, le temps où Marie devait accoucher arriva et elle enfanta son premier né » (Luc 2:6, 7).

Comme un bon conteur, Luc ne nous dit pas la signification de la naissance de Jésus, il laisse un ange du Seigneur le dire à un groupe de bergers voisins la bonne nouvelle que « c’est qu’aujourd’hui dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur » (Luc 2:10, 11). L’ange accroît délibérément les espoirs : la naissance d’un Sauveur est « la bonne nouvelle qui sera le sujet d’une grande joie pour tout le peuple (Luc 2:10). Soudainement, comme s’ils ne peuvent pas garder le silence plus longtemps, une multitude d’anges apparaît, et disent : “Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, et paix sur la terre parmi les hommes qu’Il agrée ! ” (Luc 2:14).

Chaque passage de Bible contient une certaine vérité au sujet de Dieu qui est une bonne nouvelle pour vous et moi. C’est la signification la plus basique du mot Évangile. L’Évangile est la bonne nouvelle de ce que Dieu a fait, fait, ou fera pour nous. La bonne nouvelle dans Luc 2 est pour vous et moi aujourd’hui. Le Bébé né à Bethléem est notre Sauveur, Christ le Seigneur !

Chaque promesse de la Bible est une bonne nouvelle puisqu’elle nous dit de ce que Dieu accomplira. Le but de la naissance de Jésus selon la multitude des anges, était de nous amener la paix. Pour expérimenter la paix de Jésus, vous devez accepter les mots de l’ange aux bergers comme une invitation personnelle à accepter Jésus comme votre Sauveur. Et comme notre monde du 21e siècle semble échapper à tout contrôle, nous devons croire que Dieu a un calendrier de planification pour la Deuxième Venue de Jésus qui sera accomplie aussi précisément qu’était le calendrier pour la première venue de Jésus. Et comme les bergers, nous devons attendre avec espérance jusqu’à ce que les anges annoncent l’Arrivée de Jésus.

Douglas Jacobs, D.Min.
Professor of Church Ministry and Homiletics
School of Religion, Southern Adventist University

Traduction : David RENÉ

Сачак (Ламперия) http://www.emsien3.com/sachak от ЕМСИЕН-3
Дюшеме http://www.emsien3.com/дюшеме от EMSIEN-3

Adorez Dieu et demeurez en paix

Tous tes fils seront disciples de l’Éternel, et grande sera la prospérité de tes fils. Ésaïe 54:13. 
Votre foyer représente un petit monde en lui-même. [...] L’influence que vous exercez sur vos enfants les pousse à devenir disciples de Dieu ou serviteurs de Mammon et les amène à mériter la vie éternelle ou la mort définitive. [...]Comme les anciens patriarches, tous ceux qui déclarent aimer Dieu devraient lui élever un autel, quel que soit le lieu où ils dressent leur tente. [...]

 Adventiste-martinique.org est le site officiel de l’Eglise Adventiste du Septième Jour à la Martinique 

Copyright © 1999 - 2014    Eglise Adventiste du Septième jour ®  Fédération Martinique      Habitation bois carré,   chemin mangot vulcin   97232 Le Lamentin